C'est Parti !

Téléchargez au format PDF

Entrez votre email pour vous abonner à la newsletter.
Votre email n'est pas valide, veuillez entrer un email valide.

06 Février 2022

Cher(e)s Ami(e)s

En pleine activité professionnelle, probablement sans trop de répit jusqu’au début mai, je sens le besoin de me poser. Et puis voilà que j'attrape la grippe !  Dénomination : Omicron, à moins que ce ne soit qu'un rhume, les tests ne sont jamais sûrs !  J'ai donc fini un accompagnement en ligne, et nous assumons maintenant notre quarantaine confinée à Bucharest...  et au fil des jours, je vais déjà mieux.

J'en profite pour faire un rapide point d’étape, afin de le partager avec vous.   Je remarque maintenant que fin 2021, nous étions tellement pressés d’en finir avec l’année et de prendre le large que nous sommes partis à l’Ile Maurice sans vous souhaiter de voeux de Noël ni de nouvel an.  C’est la première fois que j'y fallis depuis plus de dix ans et j’en suis désolé.  Heureusement que quelques réseaux sociaux existent pour garder quand même un semblant de contact.

Depuis le 20 janvier, nous avons relancé l’activité de Formation au coaching systémique en France puis en Roumanie.  Maintenant, c’est mon activité de coaching d’équipe et d’organisation en entreprise qui prend le relais.  Cette semaine, c'était l'accompagnement d’une fusion en Roumanie (mais en ligne).  Dans huit jours, ce sera une start-up à New York (en "hybride" localement et avec des acteurs clés en Macédoine, au Liban, en Inde et sur la Côte Ouest).  D'ici là nous irons à Istambul accompagner le comité de direction local d'une multinationale française. Après en début mars, nous irons à Londres pour le siège d'une entreprise informatique international (et une autre formation en ligne pour la France), etc…

Je remarque qu’à chaque fois que je me déplace pour travailler localement avec un groupe, j’en accompagne un autre la même semaine, mais ailleurs, en ligne.  Ces accompagnements à distance sont ainsi à la fois imbriqués dans, et déconnectés de nos nombreux déplacements.  Une nouvelle expérience qui n'est pas dénuée de découvertes personnelles et professionnelles, tout en jonglant avec les aléas sanitaires.

Côté personnel, puisque nous effectuons tous ces déplacement en couple, nous nous sentons relativement stables.  Cela nous permet de garder un peu les pieds sur terre, que de sentir que lorsque nous sommes ensemble, nous sommes chez nous partout.  Professionnellement comme en vacances.  Les deux lieux pivots que sont nos appartements à Paris et Bucharest deviennent des hubs presque secondaires, qui nous permettent de mieux vivre et travailler ailleurs.  Et même si nous voyagions beaucoup avant le ralentissement imposé par les aléas des contraintes COVID, j’ai le sentiment que nous franchissons aujourd'hui une étape importante : vers un autre niveau systémique dans notre style de vie et de couple.

Cette nouvelle étape semble se refléter dans ma vie professionnelle, peut-être une sortie de mon "passage" vers la décade des 70-80.  Ce cinq mars, j’en aurait 73, et le nouvel horizon qui se dessine plus clairement me motive au plus profond.  Je sens qu’à nouveau, mes capacités créatives se réveillent, mes compétences s’aiguisent, mon agilité recommence à surfer.  Même mon corps passagèrement grippé, semble trouver un meilleur équilibre.  J'espère que cette évolution ne soit qu’un début prometteur de bonnes surprises. Elle mérite toute mon attention optimiste.

Infos Professionnelles

Au vu de cette évolution,
il est probable que sois bientôt aspiré par de nombreuses
activités émergeantes, plus prioritaires.  J’ai plusieurs livres
historiques en français et nouvelles traductions (vers l'espagnol et l'italien) qui attendent que je
les mettent en ligne sur Amazon Books. D’autres activités et projets seront sans doute temporairement reportés pour manque de temps.  Un exemple: le cycle
de formation approfondie au Coaching Systémique d’Equipe (METACOACH )
en France démarrera en septembre.  Cela me permet d’investir un peu plus dans
la créativité qu'il suscite.

En effet, la
version anglaise et en ligne de ce programme
METACOACH a démarrée.  Elle regroupe des participants venant de Singapour,
d’Espagne, de Dubai, de Sicile, de Londres, de Roumanie, et de Norvège.  Elle a toute mon attention créative.  La complexité inédite de son
architecture pédagogique dépasse largement celle que j’ai expérimenté
jusqu’ici et emballe déjà les participants.  Ce cycle regroupe plusieurs coachs
systémiques chevronnés que je connais bien (photo), et qui co-participent à la conception, en la vivant pour eux-mêmes. La version française de septembre en bénéficiera!


 
  • Ma pratique presque
    quotidienne de travail en ligne avec des groupes, équipes et
    organisations complexes (plus de trente personnes dispersées sur
    plusieurs continents) me permet de tester de nouveaux modes opératoires
    bien plus performants que ceux que j’ai connu ou vécu par le passé, même
    en salle. 

Nous savions qu’avant 2020, presque toutes les réunions
en entreprise pouvaient largement gagner en profondeur et efficacité. Ce constat et
des solutions étaient déjà au coeur de mes préoccupations de coach
d’équipe depuis les années 1980. 

  • Soyons clairs : il est
    aujourd’hui possible de décupler la capacité de présence, d’écoute,
    d’intimité, de chaleur humaine, ET d’efficacité professionnelle dans le
    travail à distance. 

J’en ai d’ailleurs fait quelques petites
démonstrations l’automne dernier lors de conférences pour l’EMCC, la SFCOACH,
et ailleurs.  Les coachs
remarqueront dans ces vidéos que c’est la forme qui permet le fond dans la relation authentique à distance.  Il en découle
que si les entreprises de demain souhaitent revoir leurs modes
opératoires en ligne, elles peuvent vraiment devenir capables d’accueillir et de retenir
leurs meilleurs salariés et partenaires.  il existe des solutions, et elles s’apprennent.  Ces
compétences sont essentielles pour tout coach d’équipe et devraient, de toute urgence, intéresser les DRH et décideurs.

Bien entendu, le travail à distance n’annule pas le
plaisir d’un résidentiel sur place, autour de repas partagés, d’un feu
de cheminée, d’un goûter de vin, et du travail professionnel intense qui
peut l’accompagner.  A ce titre, le Marathon de Supervision pour coachs
Systémiques
est exceptionnellement maintenu les 16-17-18 mars
prochains, lors d’un de mes courts passages en France. 
Il reste des places, et pour réserver une chambre dans le château,
c’est tout de suite !!!

  • Ces multiples évolutions  personnelles et professionelles en
    entrainent d'autres au niveau de la configuration des programmes ACSTH et des CCEU de
    l’offre de Métasystème-Coaching.  Je me penche actuellement sur les
    démarches nécessaires pour offrir un seul parcours principal, de Niveau
    II.   Il intégrera à la fois les Fondamentaux du coaching systémique (dont le prochain cycle) et la nouvelle mouture du programme
    METACOACH
    ) qui tous deux démarrent en septembre.

L’ensemble de cette formation de Niveau II: +/- 126 heures officielles de formation, plus les conditions de
rodage intensif que vous nous connaissez.    Cette formation sera donc PRATIQUE et complète.  Quelques ateliers comme la Gestion du Risque (Cubes) et les Marathons
de Supervision (ci-dessus) seront offerts en sus, en CCEUs.  Il nous sera aussi envisageable de valider tous ces parcours de formation de coachs systémiques auprès de
l’EMCC.  Suivez ces modifications cette année, sur notre site.

Un
autre constat mesurable et vraiment satisfaisant : de plus en plus de participants
s’inscrivent à nos formations systémiques à plusieurs : en
couple, avec deux à quatre partenaires en noyau d’équipe, en petits
réseaux professionnels.  Ils viennent ainsi assurer leur évolution collective !  Il s’agit par exemple de plusieurs membres d’un même
cabinet d’avocats, des enseignants d’une école de formation continue de dentistes et techniciens, d’un
réseau local d’entrepreneurs, du noyaux central d'un comité de direction,
de plusieurs agents de changement d’une même entreprise, etc. 

Même lorsqu’elles
s’adressent à des individus, les formations Métasystème attirent de plus plus de sous-ensembles
de systèmes collectifs.  Cette évolution est surtout mesurable à l’international, et moins courante
en France.  A se demander pourquoi !

Voila !!! En deux mots, 2022 s’annonce pour moi une
année de changement sinon de synthèse et d’accélération vers un nouvel équilibre.  Il s’agi de
sortir vers l’international tout en préservant les avantages du travail à
distance (merci COVID !), de mettre en cohérence et d’unifier mes programmes de
formation pour coachs individuels (Fondamentaux) et collectifs
(METACOACH), et d’approfondir les modes opératoires de performance d’équipe
afin de permettre à leurs membres plus d’authenticité et d’intimité, même, voire surtout en ligne! 

Tout cela en
gardant un oeil vigilant sur les résonances personnelles, de santé et
de couple que notre nouvelle aventure nous propose.  Cela parait peut-être beaucoup, mais en fait, je ressent que je vais vers bien plus de légèreté et de liberté.

Comme
d’habitude, gardez le contact, n’hésitez pas à diffuser ces information au sein de vos réseaux, de me répondre par mail, de m’inviter
à boire un café sur ZOOM ou en réel, sachant qu’il nous faudra plus souvent
inviter la synchronicité afin de se croiser en live !

Amicalement, (de notre mise en quarantaine en Roumanie)

Alain