Recentrage 2020

Téléchargez au format PDF

Entrez votre email pour vous abonner à la newsletter.
Votre email n'est pas valide, veuillez entrer un email valide.

27 Août 2020

Cher(e)s Ami(e)s

Nous revoilà, c’est la rentrée, le démarrage d’une nouvelle saison, d’une nouvelle année scolaire.   C’est ce moment que nous attendions pour reprendre un peu comme avant, afin de revenir à une normalité relative, peut-être avec quelques ajustements mineurs. 

Oui, mais non.  Retard à l'allumage!  Tout est encore en reconfiguration incessante. Les lignes bougent encore, au point de se confondre et se perdre.  Le Babel médiatique et politique tourne toujours en boucle.    il n’y pas sur quoi vraiment s’appuyer, plus vraiment de leviers sûrs.   La visibilité à six mois, même à quatre semaines, est devenue un luxe désuet, le privilège d’une époque révolue.  Bien malins aujourd’hui ceux qui savent ce dont demain sera fait.  Après des vacances relativement minimalistes et intensément introspectives j'ai toutefois une direction, un axe, le seul qui semble actuellement me convenir .

D’abord un mot sur nos vacances retirées, en couple, presque monastiques.  Un mois a consommer simple, poisson, fruits et légumes bio, détox.  Comme pour une retraite spirituelle.  Petit déjeuner face au au lever de soleil. Puis dehors tout près de chez nous, deux heures de natation ou de marche en suivant le littoral.  Le plein d’iode et de lumière.  Puis à domicile, deux heures de yoga et de méditation. Pendant 30 jours, le temps a fait son oeuvre. 

Ajouter à cela deux heures de Rolfing par personne tous les lundi, mercredi et vendredi après-midi.  Le Rolfing est un travail de décollement de fascia profonds, à forte tendance thérapeutique (Reich).  C’est fou ce que l’on a comme mémoire, profondément inscrite dans nos muscles, tendons, squelettes, organes, cellules.  Elle remonte loin jusqu'au moment de sa naissance, voire plus.  Il faut aussi du temps pour digérer puis bien ancrer les conséquences de ce type de ramonage! 

Au delà des faits apparents, cette période fut une continuation de mon introspection amorcée lors des précédents mois de confinement, mais hors de la ville, plus en lien avec la nature.   En mieux car sans travail d’écriture, sans clients en Zoom, sans pression interne pour produire, autre qu’une envie de creuser en moi le plus profond possible.  Sans relâche, jusqu'à  tout vider puis tout reprendre avec un autre premier souffle.  Par la porte corporelle, j’ai pu plonger dans l’exploration de mes zones d’ombre, revigorer mon enracinement, expérimenter de nouveaux déséquilibres, mieux me redresser dans verticalité  et ma lumière.  Aujourd’hui, ce parcours n’est pas terminé. Heureusement car je suis marcheur et le chemin me
plait! 

Pour bien aborder cette rentrée, amorcer
cette saison, je ressent que ma vrai priorité, mon socle et ma route sont encore et d'abord internes.  Dans l'environnement actuel, si je peux mieux me reposer, ce n'est que sur moi-même.  Cette démarche d'introversion me permet un recentrage solide, plus présent, plus à l’écoute et plus tourné vers l'essentiel, plus imperméable à ce tout ce qui se passe autour de frénétique.  Pour
prendre une image de coach, il s’agit sans doute là d'un meilleur ancrage dans ma posture.  Je ressent
que continuer ce travail interne est aujourd’hui ce que j’ai de mieux à
faire, à la fois pour moi et pour mieux accompagner les autres. 

Aussi
incertaine qu’elle puisse être, j’aborde aujourd'hui une rentrée qui
m’intrigue. Comme au sein d'un décor de théâtre qui ne me concerne vraiment que peu.  Plus que ce qui se passe autour,  je veux continuer de me suivre en introspection, savourer ma liberté interrieure, et innover dans ce que je suis.

Alors afin de rester en lien et continuer de contribuer, le menu de ma
nouvelle saison suit mes jalons habituels: faits de coaching individuel et d’équipes,
de formation et de supervisions de coachs, de réflexion et d'écriture.   Un regret: la poursuite de
mes actions de coaching d’organisation, en grands groupes de 50 à 90
participants semble moins probable pour le moment.  Les clients semblent encore vouloir limiter leur prise de risques!

Mais pour ce qui peut contraindre l'activité de Métasystème, nous
avons prouvé dès Mars que si nécessaire, nous pouvons assurer  presque l'ensemble de
notre activité en ligne, via ZOOM.  Si besoin, nous pourrions même la développer!  En ligne aussi,  je continue à mettre en forme mes
derniers livres sur Kindle et Amazon Books, dont de nouvelles versions traduites
en italien, espagnol, anglais, français verront prochainement le jour.  Pour très bientôt vous aurez accès au petit dernier: Perspectives Quantiques en Coaching Systémique.


 

Formations et supervisions pour coachs systémiques

Toutes les offres qui suivent sont prévues en salle.  De toute évidence, le travail des participants sur leur présence y est bien plus intense.  Et nous pouvons tout basculer en ligne dès la première alerte sérieuse!  Et comme par le passé, toutes ces formations s'adressent à la fois aux managers et aux coachs systémiques.

Les Fondamentaux du Coaching Systémique, démarrage 24-25 Septembre, fin les 16-17-18 décembre.  Les inscriptions sont encore ouvertes pour s'inscrire dans ce parcours totalement en phase avec les transformations sociétales d'actualité. Tout en un:  à la fois une transformation professionnelle, et un parcours personnel
sinon existentiel. A la fois centré sur l'apprentissage de compétences
pratiques, et sur la posture authentique ou l'être du coach.  A la fois
sur le coeur de métier, et performant de façon totalement pratique et innovante. A la
fois dans le profond respect du client, et dans l'exigence quand à ses
résultats.  A la fois intense, rapide et abordable.  L'architecture pédagogique de ce parcours à bien fait ses preuves.

L'atelier sur Les Processus Délégués les 19-20 octobre.  Pour managers et coachs d'équipes et d'organisations, plus que jamais d'actualité dans notre nécessité vitale d'entreprendre en réseau distribué, de façon collective sinon communautaire.  Cet atelier illustre magistralement, et de façon très pratique, comment bien mieux ancrer les prérequis essentiels  qui permettent l'efficacité collaborative du travail à distance.  Cette méthode est tellement efficace qu'elle ne cesse d'être adoptée et reproduite sinon plagiée, de façon quasi-virale donc systémique. 

Le marathon de Supervision pour coachs systémiques, prévu en résidentiel les 27-28-29 Janvier 2021. Juillet dernier, le premier marathon qui a lancé cette formule intensive en France fut un succès d'une profondeur exquise.  Le groupe de janvier est déjà à moitié constitué par des coachs souhaitant consolider leur présence systémique au sein de l'ensemble de leur vie professionnelle et personnelle.  Inutile de le préciser, ces marathons de supervision me sont aussi d'une immense richesse!  Merci à vous tous pour ce cadeau! 

Encore plus que par le passé, n'hésitez pas à faire suivre ces informations auprès des personnes qui peuvent en bénéficier.  La période actuelle est en effet à la fois plus incertaine et plus propice pour ce type de formation

Par ailleurs et c'est nouveau, selon l'inspiration du moment, je proposerait au sein de mon agenda de formation quelques "MasterClass" de quatre heures, autour de thèmes essentiels ou de livres récemment parus et à paraitre,sur Kindle et Amazon Books. 

Et pour le reste,

Mon activité Internationale en Anglais et bien plus souvent en ligne. est stable  Une conférence et des formations au coaching systémique pour l'Amérique Latine et sur place en Roumanie auront lieu dès cette rentrée. Mon recentrage actuel et l'effet COVID-19 suppose cependant moins de voyages aux antipodes, plus de temps sur Zoom à effectuer mes coachings individuels et d'équipe.  A ce sujet, un cocktail simple, composé de nouvelles habitudes comportementales, de quelques modes opératoires innovants, arrosé de techniques déjà éprouvées peuvent assurer que des réunions équipes soient bien plus efficaces à distance qu'elles ne l'aient jamais été en salle! Que l'on ne dise pas qu'il faut attendre la fin des mesures de confinement ou de distanciation sociale pour faire un travail efficace!

Toutefois nous ferons sûrement plus de voyages ou d'escapades personnelles de réflexion, de méditation, de réalignement.  C'est devenu le socle du reste.  Et puis je privilégierais toujours nos rencontres à deux ou peu, du moment qu'elles nous servent à consolider les liens plus profonds que la société actuelle semble s'évertuer à détricoter.  Tout ancien que je suis, n'hésiter pas à me solliciter pour un café, un jus, une petite bouffe, juste pour continuer à être ensemble.

Amicalement

Alain Cardon