CORONARUS 2020
Vous avez dit changement de paradigme?

Téléchargez au format PDF

Entrez votre email pour vous abonner à la newsletter.
Votre email n'est pas valide, veuillez entrer un email valide.

19 Mars 2020

Cher(e)s ami(e)s

En ce moment de grand chamboulement, j’espère d’abord que vous vous portez bien, ensuite que vous arrivez à garder le cap sur tout ce qui vous est vraiment essentiel.  Prenez tout de suite bien soin de vous, de vos proches, de votre communauté rapprochée.  L'heure est à la solidarité.

Depuis notre semaine de Thalassothérapie à Quiberon, Geanina et moi sommes en mode cocooning.  Que deux (2) sorties d'approvisionnement depuis une semaine, et nous sous centrons sur la hausse de notre base immunitaire naturelle: Vitamines, ail-oignon-citron, équilibre alimentaire, fruits et légumes, exercices et assouplissements corporels (pas encore assez) etc.  Nous nous adaptons en couple à ce que certains appellent une crise; et que nous coaches appelons souvent une opportunité…  jusqu’au moment ou ça nous touche de trop près!

A mon sens, d’ailleurs, cette crise sanitaire bien réelle est aussi une extraordinaire accélération dans un changement de paradigme plus systémique:  De toutes façons la mondialisation était en perte de vitesse. Les replis sur soi économiques, communautaires, politiques sinon populistes gagnaient du terrain.  Le Covid-19 actuel ne fait qu’en accélérer le mouvement.  A mon sens, Il y aura un avant covid-19 et un après.

Paradoxalement au niveau planétaire, le pire est peut-être en train d’être rapidement évité! En effet, ce que nous percevons comme une crise sanitaire peut aussi être perçu comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase, ou la paradoxale médaille du revers, cher au champion de tennis.

Considérez que sans faire grand chose de bien concret sur le terrain, depuis des décades, le monde entier glose sur la nécessité de programmer une dé-croissance faite de dé-consommation.  Il nous faut trouver un meilleur équilibre de vie perso-pro, arrêter les burnout de sociétés entières, les guerres au service des nantis, les déplacements individuels quotidiens pour les remplacer par le télétravail.  Il faut nous sevrer de nos voitures, avions, navires de croisières et conglomérats, tous plus verts les uns que les autres, tous toujours aussi pollueurs sinon plus. 

Avons-nous subitement oublié notre gaz à effet de serre? Qu'il faut tout arrêter si l’humanité doit survivre?  Bien entendu tout le monde épousait ces principes et s’affichait en défenseur progressiste de la nature et de l’avenir de nos enfants.  Hier encore, ça ne nous coutait pas grand chose de parler et afficher su les réseaux sociaux.

  • Et bien le vrai changement, c’est maintenant...  Grâce à qui?… Merci COVID-19 !!!  De plus, si tout ne s’arrête qu'un mois, ce ne sera pas assez du tout.  Après trente jours, tout le monde recommencera "comme en 40". 

Il nous faut trois à six mois de confinement pour radicalement changer ce monde de folie consommatrice, et cela, notre ami Coronarus le sait bien!  Au bout de six mois, les entreprises, managers et employés qui ne se seront pas transformées seront soit hors courses, soit sous intraveineuse.  En six mois, les gros navires, charbonniers, équipementiers à obsolescence programmée et autres gros pollueurs seront littéralement désarmés.  

  • Au niveau individuel, de nos équipes, familles, communautés et entreprises, ceux et celles qui saisiront ce changement de paradigme autant local, que national et mondial s’en sortiront transformés et sauront entrainer les autres.  

En fait, nous pensions passivement qu’il nous faudrait dix à vingt ans pour peut-être gagner un petit degré sur le réchauffement climatique et le changement de mentalité qui l'accompagne.  Nous l’avons longtemps rêvé sans rien faire, mais Covid-19 nous pousse à le faire en six mois.  C’est  la nature qui enfin commence à règlementer la folie humaine.  C'est elle qui devient une nouvelle forme de supra-gouvernance mondiale!  A nous autres, maintenant, de nous assurer qu’il n’y aura pas de retour arrière.

Conclusion, si tout va enfin dans le bon sens, ce n’est pas la peine d’en rajouter dans le catastrophisme.  Restons chez nous en protégeant la santé de tous, jusqu’à réinventer nos vies perso et pros et tout le reste!  Mettons-y dix fois plus de sens et de solidarité et autant de moins en consommation individualiste.  Et pour les coach parmi nous, notre job tout mâché est maintenant d’accompagner ceux qui sont un peu moins préparés.  Avant Coronarus, les coaches étaient les grands chantres de la transformation personnelle et professionnelle.  Alors, on fonce ?!


 

Au niveau professionnel

ATTENTION: Metasystème Coaching est prêt à assurer tous ses engagements en ligne: tous nos ateliers, formations et supervisions pour managers et coachs systémiques, se feront en télé-travail, ceci en respectant l'essentiel des architectures apprenantes qui ont fait la renommée de Métasystème Coaching

Ce mars 2020, nous avons déjà animé en anglais et en ligne, le 3ème module des "Fondamentaux du Coaching Systémique", pour un groupe de 20 participants à Bucarest (photo ci-dessus).  Nous avons pu respecter l'architecture pédagogique de travail en grand groupe et en sous groupes, et assurer l’excellence légendaire de notre approche apprenante en communauté. Nous étions déjà innovants dans la formation au coaching systémique en 15 minutes, par téléphone, reposant entièrement sur l'auditif.  Le résultat mesurable du travail collectif en ligne est presque mieux qu’en salle, avec de nombreux avantages imprévus!  Sept heures de travail intense par jour, en équipe, en ligne, c’est possible! 

Vous pourrez donc continuer à suivre toutes nos formations mais en ligne, en vivant exactement la même expérience apprenante que par le passé, qui semble déjà loin!  Travail en grand groupe, en sous groupe, exploitations, supervisions, tout reste pareil dont la validation ICF en ACSTH ou CCEU, tout en restant en sécurité chez vous!

Si vous serez des nôtres, quelques conditions à prévoir:

  • Il vous faudra passer les deux ou trois jours devant un ordinateur fixe - pas un téléphone ou une tablette, branché sur fil avec une relativement bonne bande passante - pas en wi-fi, ça coupe trop, dans une salle où vous ne serez pas dérangé.
  • Prévoir les pauses: deux d'une demie heure, une d'une heure, et si vous voulez, un apéro "after-work" en ligne, avec vos invités intimes (notre proverbial café d'en face)!
  • Si ce n'est pas chez vous, prenez le temps de trouver un lieu clean, au bureau ou emprunté, où vous ne serez pas dérangé pendant les heures de travail.  N'oubliez pas de passer une lingette désinfectante sur les touches qui ont plus que vos germes à vous!
  • Pour assurer un système officiel de signature de présence, vous devrez vous pré-inscrire sur notre système support.

Bonus: Cette expérience est d'autant plus utile pour tous les participants managers et coaches qui voudront explorer le potentiel de puissance du travail délocalisé ou à distance. Vous le savez sans doute, nos architectures apprenantes sont très participatives, engageantes, motivantes: en ligne, nous respectons ces qualités essentielles, voire indispensables en réunion "distribuées" d'équipe, de réseau, de conduite de projet, et de famille maintenant tout aussi délocalisées. 

Et comme de toute évidence lors des prochains mois, vous allez avoir, beaucoup de temps sur les bras, profitez-en pour VRAIMENT travailler sur vous et sur le développement de vos compétences, en VRAIS clients que vous êtes et en excellents managers et coaches que vous devenez!

Je ne vous fais pas le menu des ateliers, formations et supervisions que Métasystème Coaching vous propose d’ici le début juillet.  Elles figurent sur nos sites, comme d’habitude. A moins d’un changement de contexte sanitaire vraiment sûr, elles se feront probablement toutes en ligne.  

Attention, vu ce nouveau critère de délocalisation, ces formations sont maintenant accessibles à tous les francophones du monde!  Ainsi grâce à Coronarus, mes formations parisiennes se virtualisent et se mondialisent.  Je m’en sens tout troublé!  De plus, si vous êtes bilingues ou avez des amis anglophones, sachez que nos formations en anglais autrefois en Roumanie, en espagnol autrefois à Santiago et Madrid, se trouvent subitement accessibles à la planète entière.  Que de nouveaux horizons! J’en ai le vertige!  Comme par le passé, n'hésitez pas à nous soutenir, et je vous remercie par avance!

A très bientôt dans notre nouveau monde!

De mon côté, une chose est sûre: lorsque nous nous reverrons, nous nous embrasserons autrement!

Jusque là, restez en bonne santé, et occupez vous bien de vos belles âmes.

Geanina et Alain