Finistera !

Téléchargez au format PDF

Entrez votre email pour vous abonner à la newsletter.
Votre email n'est pas valide, veuillez entrer un email valide.

21 Mai 2017

Finistera, conclusions

A vous tous, un grand merci pour votre accompagnement et vos encouragements lors de notre Camino vers Santiago. Ce voyage fut sublime ! Je vous souhaite à chacun autant d’intensité et de joie dans vos parcours, quel que soit la nature de votre chemin et de sa destination.

Certains, par exemple, vivent le pèlerinage de Compostelle en groupe, dans la rencontre et l’amitié.  D'autres cheminent dans la solitude, dans la souffrance musculaire, en explorateurs touristiques, en recherche spirituelle, dans la réparation suite à un choc de vie, dans la performance kilométrique, dans la communion avec la nature, dans l’exploit sportif, etc.  Il y a sans doute autant de types de pèlerinages que de pèlerins.  A chacun son chemin.  De notre côté, nous l’avons plutôt parcouru seuls et à deux, dans une forme d'introversion relativement minimaliste. 

De toutes façons, un chemin personnel est difficile à raconter.  Juste de l’intimité personnelle et partagée.  Juste quelques expériences marquantes; des humeurs; des sensations; des pensées; des déceptions éffacées par des moments de grâce, beaucoup d’émotions et de bonheur; un rythme quelquefois personnel, quelquefois ajusté afin de progresser en couple...  Sans oublier ce dialogue quotidien avec l’immensité à la fois douce et puissante de la nature, avec les limites de nos conditions humaines et physiques. Tout cela contribue à l’intensité d'une exploration existentielle et spirituelle, au fil de nos respirations, pas à pas.

La finale au Cap Finisterre de Galice s’est jouée ce mois de mai, avec une palette d’émotions contradictoires, à fleur de peau, au bord des larmes, en hyper présence, presque insupportable, au point de perdre conscience les doigts dans la prise.  Et puis l’étonnement d’avoir enfin réussi, la joie d’arriver à destination, le regret que ce soit déjà fini, habité par une incertitude déroutante, sans chemin tracé vers la suite.

  • Il y aussi tout ce qui ne sait être dit.

Etalé sur trois ans, le Camino a ponctué, densifié, recentré et profondément influencé nos vies. Personnelles et professionnelles.  Les deux années intermédiaires nous ont donné le temps de murir, de digérer, d’intégrer, de nous développer, et aussi de guérir. 

Merci encore pour votre présence à nos côtés, ensemble et chacun sur son chemin.


 

Quelques observations personnelles

Entre autres choses, le Camino peut servir à faire le point sur nos chemins de vie.  Dans ce sens, il sert à s'actualiser ou a clairement se positionner dans notre temps présent, enrichi par une synthèse de l'expérience du passé afin de nous positionner au seuil de l'immensité de l'horizon, de l'avenir toujours inaccessible. 

Alors aujourd’hui, dans ma vie, et dans mes professions de coach et de formateur à ce beau métier:

  • Je suis encore plus présent à l’ouvrage magistral sur lequel est tissé
    l’ensemble de nos rencontres, de nos projets, de nos espoirs, de nos
    ombres et lumières.
  • Je perçois de mieux en mieux comment nos gestes quotidiens les plus
    insignifiants participent à la complexité majestueuse de l’infiniment
    grand.
  • J’apprécie encore plus comment chacune de nos actions les plus banales façonne, brique par brique, l’édifice de nos destins.
  • Je suis bien plus attentif aux résonances intimes qui relient nos petites phrases anodines à nos finalités bien plus profondes.
  • J'apprécie encore plus la richesse et la puissance que je trouve dans la densité d'un silence.
  • De plus en plus, je me sens relié, et je sens que je deviens.

S’il me semble ne plus vraiment  avoir d’ambitions, de projets conséquents, ni même d’objectifs importants, j’ai quelques motivations profondes.  Heureusement, ces envies correspondent à l’évolution actuelle de mes recherches et synthèses en coaching systémique:

  • Je veux continuer à explorer l’infiniment petit, ce qu'il y a de plus simple, de plus immédiat dans l'art de l'accompagnement: dans la puissance d’un souffle, dans l’efficacité d’un regard, dans la pertinence d’un mot ou d’une phrase, dans l’efficience d’un geste, voire dans ma simple présence à ce qui est. 

Comme dans le proverbial « effet papillon » je mesure de plus en plus concrètement comment l’enjeu d'une posture minimaliste est plus bien conséquente qu’il n’y paraît. 

  • Je veux continuer à explorer les effets de levier sur des conséquences fractales et virales, les contributions infimes et justes à même de provoquer des résultats en chaine, des effets domino issus de gestes anodins, les questions innocentes à même de provoquer des recadrages massifs, les mots anodins à l'origine de transformations fulgurantes. 

Alors je vais continuer à expérimenter la mise en oeuvre de stratégies minimalistes et intimement locales, afin de contribuer à l'émergence des solutions globales qui s'imposent.  Clairement, ces dernières sont de plus en plus urgentes.

Concrètement

L’accompagnement créatif et pragmatique des réalisations de mes
partenaires et clients est toujours mon terrain de prédilection: une
façon de garder les pieds sur terre, une forme de partenariat dans la
créativité concrète, complice et mesurable de nos avenirs.

Encore un temps, je vais continuer à accompagner des individus, des équipes et et des grands ensembles - des groupes de 60 à 80 personnes - J'ai le plaisir de pouvoir travailler avec quelques belles entreprises et organisations, locales et internationales. 

Dans ce sens, l’année en cours m’offre de nombreuses nouvelles opportunités de collaboration avec plusieurs patrons, décideurs et entreprises européennes.  Interrieurement, c'est comme si mon Camino s'élargissait à un territoire bien plus européen, voire encore plus international

La formation au coaching

Comme par le passé, je vais aussi
continuer à partager le fruit de mon expérience systémique avec des managers et coachs, débutants et confirmés.

D’une part, je veux continuer à former des professionnels systémiques capables de provoquer, d’explorer, de vivre et de pratiquer le cœur du métier de manager et de coach. 

Il s’agit surtout de leur apprendre à explorer de plus près la fulgurance de cet instant précis et éternel, à la fois magique et chaotique, qui réside quelque part dans l’alternance entre la densité profonde d’un silence inspirant et la puissance intentionnelle d'une interruption.

  • Le tronc commun, l'épicentre de mes formations, c'est « Les Fondamentaux du Coaching Systémique » pour managers et coachs.  Le prochain cycle démarre les 14 et 15 septembre pour finir en décembre 2017.  Il commence déjà à se remplir.  N'hésitez pas à en parler au sein de vos réseaux: j'ai toujours bien besoin de votre soutien actif!
  • Cette base de formation à la présence et l'accompagnement systémique est suivie, expérimentée et approfondie lors des « Groupes de Supervision ».  J'en anime un sur Paris, et un autre sur Lyon, toujours prêts à vous accueillir.

Cette base est aussi complétée par 4 ateliers centrés sur l'acquisition de stratégies et d'outils de coaching d’équipes et d’organisations.

  • Sur ce dernier point, ne pas rater le prochain atelier sur les outils stratégies d'accompagnement permettant de rester ancré dans le concret et le mesurable. Il s'agit de la formation aux stratégies de percées, au « Breakthrough », programmée à Paris les 6 et 7 Juin prochains.  Elle permet aux managers et coachs d’assumer les dimensions mesurables des résultats qualitatifs et quantitatifs, le ROI attendu par tout client en coaching – comme par tout coach systémique. 

Les autres ateliers sont déjà programmés sur le site Métasystème, pour l’automne et l’année prochaine.  Ces formations sont toutes validées ACSTH par l’ICF.  Elles ont profondément évolué au fil du temps afin d’intégrer mes dernières synthèses systémiques, imbriquées au sein d'architectures pédagogiques de plus en plus performantes, en cohérence avec les évolutions sociétales actuelles.

L'écriture

D’autre part je vais continuer à écrire des articles, peut-être des livres, à enregistrer des vidéos, à concevoir des outils en ligne, etc.

Mon dernier article en date et en anglais, est sur la dimension quantique de l'espace temps en coaching systémique (Patientez un peu pour la traduction française).  J’en suis convaincu, l'approche système est en totale cohérence avec les théorèmes de physique quantique, et elle peux s'en nourrir.  En effet:

  • L’espace et le temps se fondent en une seule continuité qui danse en intrication intime avec cet autre couple imbriqué: l’énergie et la matière,
  • La nature holographique et fractale de l’univers se reflète à l'infini. 
  • Dans cet ensemble, nous avons une fonction d’observateurs participatifs ou de co créateurs de notre réalité à la fois interne (locale), en chacun de nous, et universelle (globale).

En totale adéquation avec la révolution de l'information et no(re actualité socio-politiques, cette exploration commence tout juste à livrer sa pertinence pratique.  Cette recherche m’aspire et l’écriture me permet de faire des points précis sur ma pratique actuelle.  Elle me permet aussi de partager avec ceux qui suivent une passion équivalente. 

  • A ce propos, je développe toujours le Parcours d’Auto Coaching en Ligne pour y intégrer de plus en plus d’éléments systémiques issus de ma pratique de coaching individuel. 

Le rapport complet, de plus de 25 pages, propose à chacun un regard approfondi sur les dimensions fractales des comportements déployés lors de séquences d’une minute à plusieurs années.  Il paraît que sa pertinence et puissance dérangent... il est donc très coach et systémique!

Afin de suivre les parutions de mes divers écrits, n’hésitez pas à suivre mes pages Alain Cardon MCC sur Linkedin et sur Facebook, mes livres en anglais et espagnol sur Kindle, mes vidéos sur YouTube.  Si certains paraissent d’abord en langue anglaise n’hésitez pas à m'en proposer des traductions.  Ca ira plus vite pour les francophones.

Merci!

Voila quelques éléments de bilan de Camino, tout en affichant des éléments sur la suite, comme si la rentrée de septembre se faisait avant l'heure. 

Merci encore pour votre accompagnement au fil du temps, pour votre soutien personnel et professionnel, pour votre appréciation de ma contribution, et sutout pour votre présence.

Et n'hésitez pas à me dire où vous en êtes de votre parcours à vous!

Amicalement,  Alain