Interruption de parcours!

Téléchargez au format PDF

Entrez votre email pour vous abonner à la newsletter.
Votre email n'est pas valide, veuillez entrer un email valide.

16 Mai 2016

Nous avons subi une interruption anticipée de notre voyage sur les chemins de Compostelle ! Pas d’ampoules, pas de courbatures, mais Geanina, mon épouse, souffre d’une tendinite aigüe à la cheville. Elle est maintenant obligée de suivre tout un programme de réparation, en profondeur.

Après 600 km à travers les Pyrénées, dans les superbes collines et sur hauts-plateaux espagnols, juste en arrivant en Galicie, plus possible de faire un pas de plus. A 200 km du but, c’est rageant ! Surtout qu’en 2015, nous avons réussi nos 950km de Paris à Saint-Jean Pied de Port sans trop de souffrances, voire avec un immense plaisir.

Alors nous sommes rentrés à Paris.  Nous digérons maintenant, à la fois notre expérience exceptionnelle d’un mois sur le « Camino Francès » et la déception d’avoir à reporter la suite jusqu’à l’année prochaine. Bien sûr, il doit y avoir un sens à tout ça, pour chacun et pour le couple, mais je ne m’aventure pas encore à en tirer trop de conclusions.  Je remarque toutefois que j'ai beaucoup de projets professionnels en cours de conception et d'écriture, et qu'ils méritent tous d'être bien lancés sinon terminés.  Ce message m'est aujourd'hui bien présent.

Pour ceux qui parmi vous n’ont pas suivi ce voyage, j’ai affiché de nombreuses photos sur le parcours de Paris jusqu’à Triacastella sur mon compte FACEBOOK.  Cherchez Alain Cardon MCC et invitez-vous! Pour la suite de l'aventure que je préconise vraiment à tous, patientez encore jusqu’à la même époque, l’année prochaine !


 

Maintenant, de retour ici-bas, je remets le pied à l’étrier professionnel.  Mon calendrier d'ici à la fin mois de Juin est plein à craquer, même jusqu’à la mi-juillet.  Pour réussir, j'ai besoin d'un bon buzz - bouche à oreille - sur mon programme de formations au coaching systémique.  Alors merci de faire suivre à ceux qui pourraient être prêts !  Après plus d'un mois d'absence, j'ai vraiment besoin de réactiver des réseaux de soutien.

En ce qui concerne les prochaines formations pour coachs, un seul événement à retenir pour les 23-24 juin. Le Breakthrough pour managers et coachs.  Deux jours d’atelier validés ACSTH par l'ICF, et à ne pas rater.  Le travail proposé permet aux participants d'apprendre à vraiment s’inscrire avec mesure, dans les champs du mesurable en management et en coaching.

Puissamment ancré dans la pratique, avec le partage de nombreux exemples vécus et d'outils performants, il permet de traiter la tache aveugle de bon nombre de coachs et même de managers : leur allergie souvent viscérale aux chiffres, au mesurable, au suivi dans la durée et à la communication juste et pertinente sur le sujet épineux du concret financier.  A mesurer nos résultats financiers nationaux et même européens, ces enjeux sont trop souvent absents ou en contradiction avec l'ambiance l'idéologique qui de part et d'autre, fait tout pour enfumer!  Pour avancer concrètement, il nous faut aussi apprendre à garder les pieds sur terre.

Sur ce sujet du changement concret donc mesurable, il est utile de l'étendre dans toutes les dimensions qui nous tiennent à coeur: « On est, on fait et on devient ce que l’on mesure ». Ceci dans le plaisir, dans la qualité, dans le temps, comme dans les finances.  Consultez mon article tout récent affiché sur LINKEDIN. 

Sur le même support, et tout aussi récemment, sachez aussi que j’ai posté un autre article au sujet du changement et du non changement dans l’accompagnement en entreprise.  Vous pouvez lire ces articles, parmi d'autres, sur une page dédiée, sur le site METASYSTEME

Autre nouveauté : l’enregistrement d'un débat sur « le manager-coach » entre quatre collègues, tous responsables d'écoles très respectueuses de coaching françaises - quand même concurrentes sur ce marché.  Merci à mes collègues! Ce fut un plaisir de partager avec eux à cette occasion.  Bien entendu, la forme de la prestation est très classique, mais cette rencontre sur un plateau commun est historique.

Comme par le passé, la participation aux groupes de supervision sur Paris et sur Lyon se renouvelle en continu.  Ces groupes accueillent en effet de nouveaux participants tant qu’il y reste de la place, et en ce moment, il y en a !  Concernant la supervision de coachs, n’hésitez pas aussi à visionner l’échange avec Martine Volle, enregistré il n’y a pas longtemps, et posté avec d'autres petits films pédagogiques sur YOUTUBE.

Du côté des formations vraiment essentielles, les prochains Fondamentaux du Coaching Systémique –Manager/coach ne démarrent que les 26 et 27 septembre pour finir en décembre 2016.  Au fil des améliorations continues qui y sont apportées, ce cycle de formation s’est installé comme un des meilleurs en la matière, toutes catégories confondues.  Pour en comprendre la puissance, il est utile de consulter deux articles.  Le premier est sur la création d’espaces collaboratifs entre coachs d’abord, en entreprise ensuite.  Le second est sur son architecture pédagogique  résolument active et pratique. 

Il faut savoir que d'année en année, les améliorations de la forme et du contenu de cette formation en font aujourd'hui un parcours vraiment exceptionnel, de transformation à la fois personnelle et professionnelle.  Je suis moi même étonné par ses résultats qui, franchement, me dépassent.  A suivre si vous ne l'avais pas déjà fait, puis à prescrire à toute personne qui souhaite mieux se préparer à vraiment faire une différence dans notre monde en profonde mutation!

Entre temps, les mois de juin et de juillet nous seront actifs, principalement à Bucarest et à Iasi en Roumanie, un peu en France, en accompagnements divers, individuels, d’équipes et d’organisations.

Et puis l’été arrive bientôt.  Il sera pour nous une période plus familiale et de mariages (ma petite cousine), de conception et d’écriture, de vacances, de réparation et de repos, et nous comptons vraiment en profiter.

Une fois de plus, merci pour votre amitié, votre présence et soutien, en espérant que nous nous accompagnerons, "par monts et par vaux", encore longtemps.

Amicalement.      Alain